Les annonces de l'ensemble paroissial

À NOTER :

 

- Messe chez les sœurs de l'école Louis Brisson : du lundi au vendredi à 9 h.

 

- Dimanche 19 novembre - JOURNÉE NATIONALE DU SECOURS CATHOLIQUE :

Pour notre ensemble paroissial, des enveloppes seront distribuées ce jour-là.

La Journée Nationale du Secours Catholique coïncide cette année avec la Journée Mondiale des Pauvres, que le pape François vient d'instituer.

 

- Messe à la maison de retraite « la Grand Maison » :

Vendredi 24 novembre à 11 h.

 

- Réunion de l'équipe d'accueil de la Maison Paroissiale :

Vendredi 24 novembre à 14 h 30.

 

- Journée nationale « Prison : les oubliés de la société » :

Soirée ciné-débat, lundi 27 novembre prochain au cinéma CGR de Troyes.

Venez nombreux découvrir ce beau film témoignant de la vie des familles des personnes incarcérées au centre pénitentiaire de Rennes.

Les places sont en pré-vente dès aujourd'hui dans les locaux du Secours Catholique, 2 rue de Preize à Troyes (03 25 73 16 69). N'hésitez pas à en réserver ou à venir en acheter !

Perrine MOUGEL, animatrice et l'équipe prison.

 

- DIMANCHE AUTREMENT - PREMIER DIMANCHE DE L'AVENT :

Le 3 décembre 2017 sera officialisée la nouvelle version du « Notre Père » dans l'Église de France.

Nous ne dirons plus : « Ne nous soumets pas à la tentation », mais « Ne nous laisse pas entrer en tentation », afin d'être plus fidèles au texte original.

Notre matinée du « Dimanche autrement » sera l'occasion de réfléchir à la place du « Notre Père » dans notre vie chrétienne et au sens de cette modification.

Au programme :

9 h 30 - 9 h 45 : Accueil - Café - Gâteaux,

9 h 45 - 10 h 45 : Atelier de réflexion par âge (enfants, jeunes et adultes),

11 h : MESSE PAROISSIALE.

Merci de réserver dès maintenant cette matinée pour nous préparer ensemble à Noël.

 

- Partage à l'occasion de Noël :

Avec les enfants des détenus de la Maison d'Arrêt de Troyes.

Nous proposons aux enfants et aux jeunes en possession de jouets, jeux, livres... en bon état et dont ils n'ont plus l'usage, de les donner à notre paroisse. Par des membres de l’aumônerie de la prison de Troyes qui les collecteront, ils deviendront les cadeaux que les enfants des détenus recevront pour Noël.

Vous pouvez les déposer dans les corbeilles disposées à cet effet à l'église et aux permanences du presbytère.

MERCI pour ce geste de solidarité, tout simple, mais si important !

 

- Intentions de messe :

Les intentions de messe passent toutes par le secrétariat. Vous pouvez y aller ou téléphoner et déposer votre offrande à la quête.

Attention ! Si vous mettez votre enveloppe contenant vos intentions de messe directement à la quête, prenez soin d'en informer le secrétariat. Merci.

 

 - Denier de l'Église 2017 :

Vous savez de quoi il s'agit ! C'est ce qui assure un quart du SMIC à vos prêtres (le reste provenant des offrandes de messes et avantages en nature issus de quêtes).

La campagne annuelle a été lancée au printemps dernier. Y-avez-vous participé ? Si oui, grand merci… Sinon, dépêchez-vous pour le cas où vous souhaiteriez une déduction fiscale.

Des enveloppes sont disponibles à l'église et au presbytère. Par ailleurs, ne soyez pas étonnés d'une « relance » par l'économe diocésain en novembre.


- OPÉRATION ORANGES :

Cette opération, organisée pour soutenir l'œuvre de Sœur Emmanuel, a remporté un franc succès les précédents samedis et dimanches.

L'argent récolté contribuera à scolariser des enfants défavorisés en Égypte et au Moyen-Orient.

MERCI À TOUS !

Homélie du père Bertrand Roy

33ème dimanche ordinaire A
19 novembre 2017


    La finale de l’évangile de ce dimanche met souvent mal à l’aise : quel est cet homme qui se montre si catégorique et si violent, si peu indulgent vis-à-vis du 3ème serviteur alors que nous avons en tête l’idée de Dieu qui est amour et pardon, qui redonne toujours sa chance à celui qui est tombé ou qui a fait des erreurs ? Cet homme correspond si peu à ce que nous savons de Jésus tel que le même évangile de Matthieu nous en trace le portrait, à savoir le Fils de Dieu, doux et humble de cœur, plein de miséricorde et de paix. Pour tenter de comprendre, il nous faut entrer dans la parabole.


    La différence entre les deux premiers serviteurs et le troisième, c’est une question de confiance ! Le mot confier revient à plusieurs reprises dans le texte, d’abord dans la bouche du maître. Avant de recevoir une mission, des talents, les serviteurs reçoivent la confiance de leur maître, une confiance totale. Ce n’est pas un préalable, c’est déjà un don précieux qui va garantir le reste. Les deux premiers serviteurs vivent avec leur maître une relation de confiance réciproque. La confiance qui leur est faite suscite la leur et les dynamise pour accomplir leur mission. Ils vont même être inventifs, prendre des initiatives qui porteront des fruits. Le troisième serviteur n’est pas dans cet état d’esprit. Comme les deux autres, il a toute la confiance de son maître mais en réalité il ne la reçoit pas, il la laisse au seuil de son cœur. Le contraire de la confiance, c’est la méfiance qui génère la peur et la passivité. Cet homme se méfie de son maître. Sa méfiance se projette sur l’image qu’il se fait de son maître et la déforme. Il croit que son maître est comme lui, quelqu’un d’intransigeant qui le jugera froidement sur ses performances. Or le maître n’est pas comme il l’imagine. Le maître n’attend pas des exploits. Il encourage à se risquer, même si on ne réussit pas, même si on se trompe ! Par ailleurs, il confie à chacun en proportion de ses capacités, ce qui n’est pas une inégalité mais une question de connaissance profonde de chacun. Face à la méfiance de ce 3ème serviteur, qui est une sorte de refus de vivre en relation, face à ce blocage de la liberté personnelle, le maître ne peut rien. Le mieux qu’il puisse faire, et c’est la finale de la parabole, c’est renvoyer à celui qui veut s’enfermer dans l’isolement, les conséquences de son choix. Si tu ne veux pas de ma confiance, de la main que je te tends, tu vas te construire un enfer. Quand le 3ème serviteur revient vers son maître, en lui rendant le talent dont il n’a rien fait, il lui dit, comme pour se débarrasser à la fois du bien qu’il avait reçu et de la relation avec son maître : « Tu as ce qui t’appartient », autrement dit, « Laisse-moi vivre sans toi ! » La réaction du maître, c’est celle d’un cœur blessé et révolté par la fausse image que le serviteur s’est fait de lui.


    Jésus prononce cette parabole alors qu’il est en route vers sa Passion. Sa mission terrestre va bientôt s’achever. Ce maître qui répartit sa fortune à ses serviteurs, c’est Jésus qui s’en va et qui confie l’Évangile à ses disciples. C’est Jésus qui confie l’Église à ses apôtres pour qu’il partage le trésor de l’amour de Dieu à toutes les nations, jusqu’au jour où il reviendra. Il exprime une confiance inouïe à chacun. Il invite ses disciples, à toutes les périodes de l’histoire, à prendre des initiatives, à ne pas avoir peur de rejoindre les hommes et les femmes affamés de dignité, de sens, d’infini, de fraternité et à leur communiquer la Bonne Nouvelle. En mentionnant l’attitude du 3ème serviteur, Jésus fait part de son inquiétude : il redoute que certains de ses disciples ne véhiculent une image fausse de Dieu, un évangile déformé qui engendre des attitudes de toute puissance et de domination, que ceux-ci ne s’enferment dans une religion de convenance et ne se risquent plus à partager leur foi. Il met en garde. Nous retrouvons ici des paroles fortes du pape François lorsqu’il invite les chrétiens à aller « aux périphéries », à faire de l’Église « un hôpital de campagne », c’est-à-dire une Église qui soit une communauté ouverte à tous et spécialement attentive des plus petits, à ceux qui plongent dans la misère. La première journée mondiale des pauvres initiée par le pape François, correspondant à la journée nationale du Secours catholique, va dans ce sens. La parabole de ce dimanche est une invitation à faire notre « petit possible » pour servir la venue du Royaume de Dieu, pour que chacun donne sa confiance à l’autre et la reçoive des autres. La première condition au relèvement de ceux et celles qui vivent dans la précarité, c’est la confiance ! Cette confiance nécessite le dialogue, le compagnonnage, le soutien, le partage. Cette confiance empreinte de patience permet chaque année à ce que des personnes ayant été accompagnées deviennent à leur tour celles qui vont aider d’autres à se remettre debout. Nous le savons, et les plus pauvres le disent, la première souffrance, c’est l’isolement. C’est un phénomène que nos systèmes de rentabilité ont participé à accentuer. Toutefois, des gestes simples, comme ceux réalisés par les équipes de bénévoles du Secours Catholique sont à la portée de chacun et chacune d’entre nous pour inverser cette tendance à la pauvreté.


    Demandons au Christ de ne pas enfouir notre cœur dans un bas de laine, mais de faire fructifier audacieusement notre capital d’amour et de foi.

 

P Bertrand ROY

Prière pour l'ensemble paroissial

 

Le père Bertrand ROY nous propose de conserver et de prononcer cette prière qu’il a composée en pensant au passé, au présent et à l’avenir de notre Ensemble Paroissial, à nous ! En la prononçant chez nous de temps à autre ou lors d’une réunion, nous prendrons à cœur les défis à relever, nous soutiendrons les efforts en cours, nous contribuerons à la vitalité de l’Église.

 


 

Dieu notre Père,

 

Nous te disons merci pour l’Église que nous formons et que nous aimons !

 

Enfants, jeunes et adultes, nous sommes membres d’une même famille,

cherchant à vivre du même Esprit Saint.

 

Paroisse aux mille visages, aux vocations variées,

aux nombreux talents et à la belle générosité !

 

Merci pour toutes celles et tous ceux qui, depuis sa fondation,

sous le patronage de Sainte Savine mais aussi

Sainte Thérèse à la Rivière de Corps et Saint Denis à Torvilliers,

ont partagé courageusement leur foi, leur espérance et leur amour,

pour que l’Évangile soit annoncé et vécu et que le Christ Jésus soit célébré.

Grâce à eux et à d’autres, nous sommes devenus chrétiens.

 

Aujourd’hui, telle une petite barque, ton Église, ici, poursuit sa grande traversée.

    Nous nous confions à toi pour nous remplir de courage, de confiance et de joie.

Ne permets que nous quittions la barque lorsque le vent nous est contraire

et que les forces viennent à manquer.

 

Suscite encore parmi nous des hommes et des femmes pour accompagner les enfants,

les jeunes, les adultes, en quête d’un sens à leur vie,

pour leur partager les richesses de ta Parole et de tes Sacrements.

 

Suscite encore parmi nous des personnes disponibles à celles et ceux qui sont

dans le deuil, la maladie, la précarité, l’exclusion.

 

Suscite encore parmi nous des personnes pour animer la prière communautaire,

pour entretenir nos lieux de rassemblement,

pour organiser des fêtes et des temps de partage et de ressourcement,

pour créer des liens fraternels entre tous.

 

Réveille en chacune et chacun d’entre nous les sources vives de notre baptême

et de notre confirmation pour répondre aux appels que tu nous lances

et mieux prendre notre place dans la mission de ton Église.

 

Donne-nous de nous soutenir les uns les autres par l’amitié et la prière

et de poursuivre ensemble l’œuvre que tu as si bien commencée.

 

AMEN

 

Méli Mélo

Le planning des rencontres 2017 - 2018 c'est par ici

 

 

La prochaine rencontre aura lieu de 14 heures à 17 heures
le 30 novembre 2017 à la salle paroissiale du presbytère.

 

Lettre infos du diocèse du mois de novembre 2017

Lettre infos du diocèse pour novembre 2017
Vous trouverez ci-joint la lettre-infos de novembre 2017 avec le récapitulatif des événements diocésains.
- En particulier,ci-dessous le document qui permet de s'inscrire (avant le 2 décembre) à la visite guidée de l'exposition « Chrétiens d'Orient : 2000 ans d'histoire » à l'Institut du monde arabe (5 décembre).
Lettre-infos novembre 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 280.0 KB
Expo Chrétiens d'Orient.pdf
Document Adobe Acrobat 435.0 KB

Le lien ci-après vous conduit au message du pape François pour la 1ère journée mondiale des pauvres (19 novembre 2017) :

http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/messages/poveri/documents/papa-francesco_20170613_messaggio-i-giornatamondiale-poveri-2017.html

Lettre infos du diocèse du mois de décembre 2017

Lettre infos du diocèse pour décembre 2017
Vous trouverez ci-joint la lettre-infos de décembre 2017 avec le récapitulatif des évènements diocésains.
Vous trouverez également :
- le flyer pour les ateliers d'art proposés par le Service diocésain de la Mission universelle,
- l'affiche du concert de Noël au temple protestant (10 décembre).
Lettre-infos décembre 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 267.0 KB
Flyer pour les ateliers d'art
Coexistences.pdf
Document Adobe Acrobat 564.8 KB
Affiche concert temple Troyes 10 12 17.j
Image JPG 436.0 KB

Permanences

Hors vacances scolaires :

Mardi au Vendredi :

15 h 00 – 18 h 00

Samedi :

9 h 30 – 11 h 30

Période de vacances scolaires :

Mardi et Vendredi :

15 h 00 - 18 h 00

Albums

Pour voir les albums photos... c'est par ici

Liens Utiles